024 An-Noor

Épisodes: 282
Arabe: النّور
Traduction: La lumière
Vers : 64

À propos de la sourate : An-Noor

Partager la page

024 An-Noor

La sourate An-Nur est une sourate Madni, et sa connaissance est fondamentale pour comprendre les lois contre l'adultère et toutes les mesures qui sont prises pour protéger la chasteté des individus afin de protéger la société de la corruption. Umar (RA) a demandé aux femmes musulmanes d'apprendre la sourate Nur.

Malheureusement, à l'époque actuelle, de nombreuses lois révélées dans cette sourate sont pointées du doigt pour une attaque et leur efficacité remise en question. Mais ce qui n'est pas considéré, c'est que l'Islam fournit une solution holistique aux problèmes de la société, donc toutes ces lois doivent être mises en œuvre ensemble, ou du moins dans la plus grande mesure possible, pour minimiser la corruption et l'injustice.
Cette sourate est nommée d'après l'Ayatun Nur, l'ayah de la Lumière, décrivant Allah (SWT) comme la "lumière des cieux et de la terre", au milieu de la sourate.

Les coupables de fornication devraient être fouettés de cent coups de fouet, mais quand cela aura été établi par le témoignage de quatre témoins. Ceux qui échouent à produire quatre témoins, alors les accusateurs seront punis de quatre-vingts coups de fouet, et leur témoignage sera rejeté à l'avenir à moins qu'ils ne se repentent et ne se réforment.

L'incident qui a conduit à la révélation des lois de Qadhaf (fausse accusation d'adultère), était l'accusation contre Aisha (RA), l'épouse du Prophète . La calomnie a été propagée par Abdullah ibn Ubayy, le chef des hypocrites, et l'opinion parmi les habitants de Médine a été divisée. Cela a causé beaucoup de détresse au Prophète et à sa famille, d'autant plus que des croyants comme Hassan ibn Thabit (RA) et Hamnah bint Jahsh (RA) ont également été impliqués dans la propagation des rumeurs, et ils ont donc été punis lorsque ces lois ont été révélées et Aisha (RA) a été absous de tout péché par Allah (SWT).
Allah (SWT) met en garde contre les traces de Satan, qui invite à l'adultère et facilite la chute. Et accuser faussement les femmes chastes invitera la punition d'Allah (SWT) dans ce monde et dans l'au-delà. Les croyants doivent veiller à baisser le regard et à protéger leurs parties intimes. Les femmes, en particulier, doivent dissimuler leur beauté en se couvrant correctement, bien qu'elles soient autorisées à se détendre devant leurs proches, qui ont été répertoriés et sont appelés « mahram ». Il faut apprendre aux enfants à demander la permission avant d'entrer dans les chambres des aînés. 


Les vrais croyants se caractérisent par leur volonté d'écouter et d'obéir à Allah (SWT) et à Son Messager ﷺ. Allah (SWT) promet sécurité et autorité aux croyants en récompense de leur obéissance.

Le Prophète n'est pas un homme ordinaire et doit donc être traité avec le respect qui lui est dû. Et l'obéissance à lui est indispensable.