046 Al-Ahqaf

Épisodes: 301
Arabe: الأحقاف
Traduction: Les dunes incurvées par le vent
Vers : 35

À propos de la sourate : Al-Ahqaf

Partager la page

046 Al-Ahqaf

La sourate Al Ahqaf est une sourate mecquoise moyenne et porte le nom des habitations des habitants d'Aad.

À partir de la sourate Ghaafir, il y a un groupe de sept sourates qui s'initie avec le Huroof Muqattaat - Haa Meem. De telles lettres décousues, telles que Alif Laam Meem, Yaa Seen, Noon etc. se trouvent au début de vingt-neuf sourates dans le Coran, et seul Allah (SWT) connaît leur véritable signification, même si les érudits ont essayé de comprendre et expliquer les interprétations possibles. Les sourates qui commencent par Haa Meem se succèdent - Ghaafir, Fussilat, Ash-Shoora, Az Zukhruf, Ad-Dukhan, Al Jaathiyah et Al Ahqaaf, et celles-ci sont considérées comme se concentrant sur l'invitation des gens au Tawhid.

L'Univers n'a pas été créé sans but, et tout avance vers son heure de conclusion. Ceux qui adorent d'autres qu'Allah (SWT) et les invoquent, alors leurs divinités ne sont même pas conscientes de leur adoration. Le jour de la résurrection, ils se dissocieront de leur culte.

Les Quraysh ont allégué différentes choses sur le Coran, le qualifiant de magie ou de fabrication. Le Prophète n'était pas quelqu'un de nouveau, mais plutôt envoyé successivement aux prophètes et messagers précédents, et une confirmation de la révélation envoyée auparavant. Il n'était pas conscient de l'invisible et a suivi ce qui lui a été révélé.

Un individu doit montrer de la gratitude non seulement pour les bénédictions sur lui, mais aussi pour celles qu'il a reçues de ses parents, et lutter pour la justice tout en recherchant le soutien d'Allah (SWT) dans tout cela. Il sera récompensé par Allah (SWT) dans l'au-delà avec une place au paradis. En revanche, celui qui se moque de ses parents lorsqu'ils essaient de le guider sur le droit chemin, il sera puni dans l'Enfer.


Hud (AS) a averti le peuple d'Aad de ne pas adorer quelqu'un d'autre qu'Allah (SWT), mais ils ont refusé d'en tenir compte. Quand ils ont vu le châtiment d'Allah (SWT), ils ont cru que c'étaient des nuages qui leur apportaient de la pluie, mais cela les a détruits et ils ne pouvaient pas y échapper.


Certains des djinns ont écouté la récitation du Coran du Prophète ﷺ, puis sont retournés vers leur peuple en tant que messagers pour transmettre la vérité. Ils l'ont reconnu comme une confirmation du message révélé à Musa (AS) et ont exhorté leur peuple à se soumettre à la guidance.


Allah (SWT) demande au Prophète de rester patient jusqu'au Jour du Jugement où les mécréants réaliseront la vérité de tout.